Vous pouvez écouter cet épisode directement depuis le mini lecteur ci-dessous :

Ou écouter sur :

                 

Ben Art’core, photographe militant (Partie 2)

 

Dans cette deuxième partie avec Ben Art’core, nous avons discuté de son actualité plus récente. Après être passé à Calais, c’est sur les bords de la Méditerranée que Ben va aller documenter la migration de ces populations chassées de chez elles par la guerre et des pouvoirs politiques oppressants et meurtriers. Ce qui le mènera d’ailleurs devant le tribunal. Après un nouvel aller-retour en Grèce c’est à Toulouse qu’il va suivre les combats de militants contre la casse de l’ éducation nationale ce qui lui permettra de rejoindre le Studio Hans Lucas et de développer sa visibilité. Mais comme d’habitude, ce sont encore les photographes qui en parlent le mieux, alors je vous laisse découvrir la suite de son histoire.

Si vous avez apprécié cet épisode, n’hésitez pas à nous laisser des étoiles et des commentaires sur vos applis d’écoutes préférées, ça nous aidera à nous faire connaître et à avancer. On espère continuer de grandir avec vous.

**Biographie de Ben Art’core**

 Toujours à la rencontre de l’autre Ben a parcouru de nombreuses manifestations Parisiennes, de la Gaypride au nouvel an chinois en passant par les manifestations du FN.
Ce sont les mouvements sociaux et le contact proche avec les SDF de son quartier qui l’ont cependant le plus enrichi, aussi bien professionnellement que personnellement, et qui ont constitué l’essentiel de son quotidien durant plusieurs années (2000-2006). Puis est arrivé le moment où le nombre de photographes a égalé celui des manifestants, et où chaque personne possédant un appareil numérique s’est auto-proclamé « photographe ». Il a donc rangé son argentique (Canon A1) jusqu’en 2010.

En 2010 vient le temps de l’indignation, et il commence à s’engager personnellement. Naturellement, son travail photo a été le reflet de ces prises de conscience. Il reprend son appareil mais cette fois en numérique en parallèle de son engagement associatif.

Depuis ce jour, il n’a cessé d’être sur le terrain pour documenter les nouvelles formes de résistances face aux bouleversements économiques, politiques et sociaux. Ben a couvert de nombreuses manifestations nationales et internationales : MayDay/No Expo et commémoration des 70 ans de la libération du Nazisme à Milan ; Manifestations en Grèce ; Blocage et manifestation contre la Banque Central Européenne à Francfort ; Manifestations antifascistes en Allemagne et en Grèce. Reportage au camp anti-nucléaire à Bure ; Manifestation anti-Cop 21 à Paris, etc.

En 2011, il a obtienu le Brevet d’Aptitude Professionnel d’Assistant Animateur Technicien tous publics (BAPAAT), ce qui lui permettra de continuer à travailler toujours auprès des plus défavorisés, des personnes en situation de précarité économique et sociale et/ou en situation de handicap.
Puis il obtient en 2013 un Diplôme Universitaire d’Etudes en Psychopédagogiques (DEPP) à l’Université du Mirail à Toulouse.

En 2014, après plusieurs séjours en Grèce, il a réalisé un reportage (Tox’in Athens) sur des Toxicomanes du quartier d’Exarchia où il demeure à Athènes. Ces rencontres et ces témoignages donneront naissance à un reportage qui met en avant les difficultés économiques et sociales qui ont mené ces personnes à s’injecter différentes substances dans le corps. Regard sur une réalité passée sous silence malgré une répression policière intense et les attaques récurrentes d’Aube Doré (groupe d’extrême droite grec) contre les migrants et toxicomanes.

Chaque voyage, chaque reportage, chaque rencontre, lui permet de se construire toujours plus, mais également d’améliorer sa technique et renforcer sa détermination pour aller encore plus loin et ramener ainsi d’avantage de témoignages de la situation dans le monde.

Depuis 2015, Ben collabore avec le collectif « Krasnyi ».

© Ben Art’core

© Ben Art’core

**Pour en découvrir plus**

Vous pouvez aller découvrir son travail sur son site Internet ou sur sa page Facebook.
Ben est aussi membre d’Hans Lucas et du collectif Krasnyi.

**Musiques**

Toutes les musiques que vous avez entendues dans cette épisode ont été composées par Tom Terrien et d’Ethergale :
Brown and green – From to
Bright Feathers Within – 10 years
10 years – 10 years
No Call #2 – Mum’s Remedy
Never realy gone – From To

**Crédits**

Photosensible un podcast proposé et réalisé par Thomas Biarneix.
Avec les lectures de Frédérique Biarneix.

Textes :
L’évadé – Boris Vian
DE CEUX – 10 (musique)
Le Mendiant – Victor Hugo

Photo de couverture par Ben Art’core.